Culture, Livres, Politique

« Le sens des affaires » à Aulnay-sous-Bois

21 novembre, 2014 à 7:20 | Posté par

A Aulnay-sous-Bois, c’est bien connu, on a le sens des affaires… Fabrice Arfi, journaliste à Médiapart, présentera le sien  à la librairie Folies d’Encre, samedi 22 novembre, à 17h: il nous parlera de son nouveau livre « Le sens des affaires » (Ed. Calmann Lévy).

9782702155424-T« La corruption, peste des États et fléau des peuples, coûte à l’intérêt général et ne rapporte rien au bien commun. À Mediapart, Fabrice Arfi est à l’origine de plusieurs enquêtes qui portent aujourd’hui les noms d’affaires Karachi, Bettencourt, Takieddine, Kadhafi ou Cahuzac. Elles pourraient être vues comme une simple suite de faits divers politico-financiers impliquant des personnalités publiques. Pourtant, ces affaires ont un sens. Elles nous concernent tous, nous en sommes collectivement les victimes invisibles. Dans Le Sens des affaires, récit formidablement documenté, Fabrice Arfi raconte ce qu’un journaliste révèle trop rarement : ses méthodes de travail, ses doutes et les raisons de son combat. En rupture avec l’hystérie médiatique, il réaffirme avec force le rôle du journaliste dans notre société, qui est d’insuffler de l’intranquillité au sein du système politique, au nom des valeurs de la démocratie. »

Contact:

Folies d’Encre

41, bd de Strasbourg

93600 AULNAY-SOUS-BOIS

01 48 66 12 85

http://www.foliesdencre.fr

Culture, Enfance, Environnement

Animations sur la réduction des déchets ce week-end, à Aulnay-sous-Bois

20 novembre, 2014 à 7:20 | Posté par
maison_environnement

Le programme en un clic sur l’image

Ne manquez pas de vous inscrire aux animations, ateliers et spectacles proposés par la Maison de l’Environnement à l’occasion de l’ouverture de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets ce week-end des 22 et 23 novembre: venez en famille ou avec vos amis.

Samedi 22 novembre :

  • Atelier créatif pour enfants de 4 à 6 ans: bricolage de fêtes (pour de jolis cadeaux pour les grands-parents et amis) de 15h à 16h.
  • Ciné-débat (extraits de différents petits films) sur le thème du gaspillage alimentaire de 16h30 à 18h00, avec quelques gâteaux à grignoter pour le goûter

Dimanche 23 novembre :

Spectacle – déambulation « La vie publique de nos assiettes«  de 15h30 à 17h: au son de l’accordéon, une comédienne et une chanteuse vous feront partager le « monde du gaspillage » avec humour, pour nous amener à réfléchir à notre part de responsabilité individuelle et collective.

Ces animations sont gratuites sur réservation au: 01 48 79 62 75.

Vous pourrez aussi en profiter pour découvrir les 5 tables de lecture sur la « gestion différenciée » du parc tout récemment installées dans le Parc Faure. (la gestion différenciée permet de diversifier les types d’espaces verts, de favoriser la biodiversité et de réduire l’utilisation de produits chimiques)

Contact:

Maison de l’environnement, 13-15 allée circulaire, 93600 AULNAY SOUS BOIS

tel 01 48 79 62 75 (poste 6706)

FAX 01 48 69 17 31

tel portable: 06 24 23 77 86

mde@aulnay-sous-bois.com

Conseil municipal, Politique, Tribune libre

Réunion publique et tribune du Parti Ouvrier Indépendant

19 novembre, 2014 à 9:07 | Posté par

poiLe Parti Ouvrier Indépendant organise une réunion publique salle Dumont, à partir de 19h. Dans son invitation, une tribune sur diverses sujets locaux que nous reproduisons ci-dessous.

Est-ce aux Aulnaysiens de payer les conséquences du pacte de responsabilité ?

Le gouvernement Hollande – Valls vient de faire voter (avec une majorité de plus en plus courte !) son budget d’application du « pacte de responsabilité ». D’ici 2017, ce pacte prévoit 50 milliards d’économies, dont 11 milliards sur les collectivités territoriales. Pour le budget 2015, c’est 3,7 milliards en moins pour les collectivités (mais 2 milliards en plus pour les interventions militaires !).

A Aulnay, le maire Bruno Beschizza a expliqué au dernier conseil municipal du 15 octobre que la dotation de l’Etat diminuait de 5 millions d’euros pour 2015. Dans une lettre distribuée sur la ville, il annonce son intention de baisser de 15 millions d’euros les dépenses de la ville !

Comment envisage t-il ces économies ?

- les employés communaux seraient trop nombreux : « 2600 employés communaux, une masse salariale de 60 % du budget, ce n’est plus tenable », avait-il déclaré au Parisien

Il veut mettre en place « des projets de service… des primes de fonction et de résultats » (lettre du Maire).

Gros risque contre le statut de fonctionnaire territorial… Et pour les centaines de précaires !

- les associations : « les subventions aux associations, plus de 15 millions d’euros, seront quant à elles revues… » Quelles associations ? L’espace Jacques Prévert ? Les subventions municipales à Aulnay Habitat ?

D’autres pistes sont envisagées, tout aussi inacceptables: « les prestations qui relèvent d’une autre collectivité territoriale comme le Conseil général  » seraient visées. Les subventions au CMES et aux différentes antennes médicales seraient elles dans le collimateur ? Quand on sait que le Conseil général présidé par Stéphane Troussel (PS) applique lui aussi le pacte de responsabilité et a supprimé les subventions au dépistage de la tuberculose (comme les subventions à la carte Imagine R !)

Et le Maire prévoit qu’il faudra des économies encore plus importantes en 2016 et 2017 (plus de 4 millions supplémentaires !).

Et alors que le gouvernement prévoit d’aggraver encore cette offensive, en asphyxiant les communes et les départements au profit de la Métropole du Grand Paris, prévue par la réforme territoriale.

Aucune coupe budgétaire n’est acceptable !

Il faut défendre le statut de fonctionnaire des employés communaux et défendre les communes contre l’intercommunalité forcée et la Métropole du Grand Paris !

Les conseillers municipaux appliqueront- ils le pacte de responsabilité exigé par Hollande-Valls et relayé par le maire Beschizza ?

Le POI propose à tous les partis, militants, citoyens d’agir dans l’unité pour le mettre en échec.

Voici quelques éléments de compte-rendu du Conseil Municipal du 15 octobre 2014

La place Camélinat change de nom?

Quelques heures avant le Conseil municipal, le maire avait reçu une délégation de l’association des « amis de Camélinat », avec la participation de Miguel Hernandez pour les élus PCF. Avec l’association des « Amies et Amis de la commune de Paris » et une pétition signée par des professeurs du collège Le Parc, ils demandaient au Maire le maintien du nom de Camélinat, communard bien connu, alors que M; Beschizza veut remplacer son nom par celui de Jean-Claude Abrioux. Selon lui, c’était une promesse à ses électeurs lors de sa campagne de mars 2014 et une promesse faite à la famille de J.C. Abrioux, ancien maire (RPR, puis UMP) de 1983 à 2002.

Miguel Hernandez (PCF -FG) a rappelé qui était Camélinat, ouvrier bronzier, syndicaliste, Directeur de la monnaie sous la Commune de Paris, un militant ouvrier honnête, dont le nom avait été choisi pour cette place du sud d’Aulnay par une municipalité Front populaire en 1936.

Gérard Segura (PS), après avoir évoqué J.C. Abrioux, « le regretté Maire honoraire d’Aulnay « , a considéré qu’il ne fallait pas débaptiser des noms de rues ou bâtiments, que le Maire ne devait pas être le seul à décider, que c’était le rôle de la commission mise en place en 2011.

Vote : 8 contre (PCF-PS) la proposition du Maire,

Le financement des écoles privées

Le Maire a proposé de maintenir le financement de la Mairie au Protectorat Saint Joseph. En 2013, sous la municipalité Segura (PS), le Protectorat accueillait 320 élèves, la municipalité a versé 600 € par élèves soit au total 193 200 . En 2014, le Protectorat comptait 315 élèves, la Municipalité versera la même somme par élève, soit 189 000.

Miguel Hernandez a été le seul à s’y opposer. Il a rappelé que c’est le Maire précédent, G. Segura, qui avait fait le choix de financer les élèves de Maternelle du privé, ce qui n’est pas rendu obligatoire par les lois Debré-Guermeur. Et l’école privée ne doit pas être financée par le public. C’est un choix des familles d’envoyer leurs enfants dans le privé…. Et avec l’application désastreuse de la réforme des nouveaux rythmes scolaires, il risque d’y avoir dès l’an prochain un afflux d’élèves dans le privé, où cette réforme ne s’applique pas !

Seules 2 voix (les élus PCF) voteront contre cette délibération.

Menace pour le service public et le personnel municipal

Le Maire a répété ce qu’il avait déclaré au Parisien lundi 13 octobre : avec 2600 employés communaux pour 83 000 habitants, ce n’est plus tenable. La masse salariale représente 60 % du budget de la commune. Ce qui coûte cher, c’est l’absentéisme, les fausses astreintes payées en heures supplémentaires. Ce n’est pas le fonctionnaire qui rend un service effectif qui coûte cher.

Il a souligné que le gouvernement qui a bloqué le point des fonctionnaires « nous aide bien ».

Qui peut croire une telle fable sur l’origine du déficit ? Le Maire choisit un angle d’attaque pour préparer le non remplacement des Fonctionnaires territoriaux, le développement du recrutement de précaires et les suppressions de poste.

Le Ve Congrès qui aura lieu les 8-9-10 mai 2015 sera ouvert à des « militants ouvriers » qui ne partagent pas forcément son programme, mais « considèrent que seule la lutte des classes permettra de bloquer l’offensive gouvernementale contre les acquis, notamment ceux de 45″.

Economie

12,7 M € d’aides européennes pour la reconversion des « PSA »

18 novembre, 2014 à 6:17 | Posté par

psaLe Conseil de l’Union Européenne a approuvé le 21 octobre, les demandes d’intervention du Fonds Européen d’ajustement à la Mondialisation en faveur de la France votées par le Parlement Européen pour la reconversion des 2 357 employés des sites PSA de Rennes et d’Aulnay-sous-Bois, licenciés en 2013-2014. La semaine dernière, huit syndicalistes occupaient l’usine d’Aulnay-sous-Bois pour protester contre les discriminations dont ils seraient l’objet.

Le FEM aide les travailleurs à retrouver un emploi et à développer de nouvelles compétences lorsqu’ils ont perdu leur emploi par suite d’une modification de la structure du commerce mondial, par exemple lorsqu’une grande entreprise ferme ou qu’une usine est déplacée à l’extérieur de l’UE, ou à la suite d’une crise financière et économique mondiale. L’aide octroyée par le FEM consiste à cofinancer des mesures telles que l’aide à la recherche d’emploi, l’orientation professionnelle, la formation et le recyclage personnalisés, le parrainage et la promotion de l’esprit d’entreprise. Elle consiste également en un soutien individuel, ponctuel et limité dans le temps, tel que des allocations de recherche d’emploi, des allocations de mobilité et des allocations destinées aux personnes participant à des activités d’apprentissage tout au long de la vie et de formation.

Entre 2014 et 2020, le plafond annuel du fonds est de 150 millions d’euros. ….

Dans la plupart des cas, les autorités nationales ont déjà lancé des mesures et leurs frais sont remboursés par l’UE lorsque leurs demandes d’aide sont approuvées.

Les subsides européens financeront donc les actions lancées par l’état français dans le cadre des plans de licenciement de PSA.

Internet - Blogs, Justice, Weblogs

Le Parisien renonce à poursuivre La Parisienne #jesuisparisienne

17 novembre, 2014 à 18:34 | Posté par

theParisienneNous avions évoqué l’affaire le 26 août dernier. Le journal Le Parisien – que nous aimons bien  – s’offrait un cyber-hara-kiri médiatique. Le journal avait eu la stupide idée de se croire propriétaire du mot « parisienne » et avait agit avec une violence judiciaire d’une bêtise abyssale contre une blogueuse qui utilise depuis 5 ans le titre « The Parisienne«.

Après le soutien de milliers de personnes, et de blogs (dont le notre), la direction du journal revient à la raison et renonce à ses poursuites pour contrefaçon, permettant à la blogueuse de continuer à d’appeler son site « The Parisienne ».

Tout est bien qui finit bien, même si le quotidien, par un mépris inexplicable, s’est offert une bien mauvaise campagne médiatique.

Plus de précision sur le blog Numérama.

PS: C’est l’occasion à nouveau de lire l’excellente rubrique Copyright madness, qui liste tous les délires de la propriété intellectuelle, et qui est co-rédigée par un  Thomas Fourmeux, un bibliothécaire aulnaysien! (regardez aussi son passage à @arretsurimages).

Seine-Saint-Denis, Social, Solidarités

D’autres solutions -que les démantèlements de camps- pour les Roms

15 novembre, 2014 à 10:41 | Posté par

20141108_un_autre_regard_sur_les_romsLa prise en compte des difficultés posées par les campements de fortune aux riverains devrait s’accompagner d’actions de fond efficaces à moyen terme. Alors que se profile, cet après-midi, à partir de 16 h, salle Dumont, la manifestation « Un autre regard sur les roms d’Aulnay« , un article publié par « La Croix » le 13 novembre synthétise un rapport réalisé par des étudiants à l’ENA qui dresse un état des lieux des actions pour apporter des solutions dignes aux habitants des campements de fortune.

Les coopérations internationales moins coûteuses que les démantèlements et plus efficaces à terme

14 collectivités locales françaises ont ainsi mis en place des politiques de coopération internationale avec des collectivités locales  roumaines. Ces actions offrent des « opportunités en termes de résorption des bidonvilles, de maîtrise des flux migratoires et de la limitation des situations de pauvreté de d’exploitation humaine ».

Ces politiques sont moins coûteuses que les démantèlements de camps de fortune qui ne font que déplacer les problèmes. « À titre d’exemple, le seul nettoiement du campement installé aux confins des communes du Blanc-Mesnil et d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et évacué en mai 2014 a coûté, selon la préfecture de Seine-Saint-Denis, entre 500 000 et 700 000 €, ce qui est bien supérieur au montant le plus élevé aujourd’hui engagé par une collectivité française dans une coopération décentralisée ».

La simplification de l’accès au fonds social européen, dont 20 % des moyens sont dédiés à l’inclusion sociale permettrait le développement de telles politiques.

2000 anciens habitants de camps de fortune relogés

« le plan de résorption des bidonvilles lancé en début d’année commence à porter quelques fruits. Aujourd’hui, environ 17 000 personnes, essentiellement de culture Rom, vivent dans des campements de fortune en France. Près de 2000 anciens habitants des tels campements ont été soit relogés en HLM, soit mis à l’abri au sein de « villages d’insertions », structures éphémères raccordées à l’eau et l’électricité. »

France, 2013: 20% des habitants de camps de fortune en Seine-St-Denis

La mise en oeuvre de coopérations internationales devrait s’accompagner d’actions fortes pour solliciter le soutien des autorités régionales et nationales, et les interroger sur la concentration des camps de fortune en Seine-St-Denis qui accueillait, en 2013, environ 20% des habitants de ce type de camp en France.

(source: La Croix)

Enfance, Peinture

« Je peins avec mes doigts » à la librairie Folies d’Encre d’Aulnay-sous-Bois

14 novembre, 2014 à 7:20 | Posté par

L’illustratrice Amandine Notaert animera deux ateliers « Je peins avec mes doigts », samedi 15 novembre à 15h -à priori complet- et 16h, à la librairie Folies d’Encre, pour les bambins de 3 ans et plus munis de leur cahier éponyme. Blouse vivement recommandée…

plat1couv_jepeinsdoigts

Contact:

Folies d’Encre

41, bd de Strasbourg

93600 AULNAY-SOUS-BOIS

01 48 66 12 85

http://www.foliesdencre.fr

 

Commerces, Emploi, Environnement, Grand Paris, Seine-Saint-Denis, Urbanisme

EuropaCity un « grand projet » contesté aux portes d’Aulnay

13 novembre, 2014 à 8:50 | Posté par

« Le Figaro » a publié un le 6 novembre dernier un article « EuropaCity, un autre grand projet contesté », dont voici l’introduction.

Auchan veut créer en 2021 à Gonesse, dans le Nord de Paris, un nouveau quartier mêlant centre commercial géant et zone de loisirs XXL avec parc à thème et piste de ski indoor. Un projet urbain qui supprimerait une zone agricole, au grand dam d’une opposition qui grossit.

20141106_INFe030d11e-64d2-11e4-9bd5-8a0942d2ae82-400x273-zoom

Le 18 septembre dernier, quelques jours avant l’Alternatiba de Gonesse, organisé par le Collectif Pour le Triangle de Gonesse, le Conseil Général de Seine-St-Denis a voté un voeu contre le projet du groupe Auchan. Elus locaux de gauche et de droite avaient jusque là, pour la plupart, tacitement ou explicitement soutenu le projet.

Le 20 octobre, le Conseil Général du Val-d’Oise a ré-affirmé son soutien au projet.

Les élus des deux départments auront la possibilité d’en débattre lors de la réunion du 14 novembre de l’Etablissement Public d’Aménagement « Plaine de France » qui regroupe de nombreuses communes du Val d’Oise et de Seine-Saint-Denis.

Le Collectif Pour le Triangle de Gonesse manifestera son opposition au projet à cette occasion -communiqué ici-.

[NDLR: l'auteur de l'article soutient le CPTG]

 

Culture, Solidarités

Un autre regard sur les roms d’Aulnay

12 novembre, 2014 à 7:20 | Posté par

20141108_un_autre_regard_sur_les_romsLe Collectif de soutien aux familles roms d’Aulnay, membre de RomEurope93, vous invite à « Un autre regard sur les roms d’Aulnay », samedi 15 novembre, de 16h30 à 19h00, salle Dumont, avenue Gallieni, près de la gare d’Aulnay-sous-Bois.
Projections, débat:

  • Diaporama et photos « Roms des bidonvilles » de Voyageurs-Créateurs
  • Film (15min) « l’école pour tous » de Voyageurs-Créateurs
  • Reportage vidéo (4 min) de l’atelier de journalisme du collège Debussy.

« Pour l’accès aux droits fondamentaux des Roms migrants en France », RomEurope93 a été fondé le 8 octobre dernier -communiqué ici-. RomEurope93 rassemble Aide à la Scolarisation des Enfants Tsiganes (ASET) 93, CCFD-Terre Solidaire 93, Collectif Romeurope Noisy-le-Grand, Collectif de soutien aux Roms et Bulgares de Bobigny, Collectif de soutien aux familles roms d’Aulnay-sous-Bois, Hors la Rue, Ligue des Droits de l’Homme (LDH) 93, Médecins du Monde/Mission bidonvilles 93, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) 93, Première Urgence-Aide Médicale Internationale, Réseau Education Sans Frontières (RESF) 93, Secours catholique 93.

Actualité, Associations, Musique

Soirée latine endiablée à la salle Pierre Scohy

11 novembre, 2014 à 8:49 | Posté par

Tandis que le matin même, certains nostalgiques d’un quinquennat passé se réuniront pour écouter leur ancien chef, le soir au même endroit, la salle Pierre Scohy se transformera totalement pour un concert qui s’annonce endiablé et éloigné de tout sujet judiciaire.
affiche sabor latinoL’affiche s’annonce très intéressante:

Le groupe de « punk reggae party » Che Sudaka

Le groupe catalan ayant joué le plus à l’étranger a conquis le public ainsi que la critique du monde entier, tant pour sa musique que pour son attitude. «Dans le peloton de tête de la fertile scène rock alternative barcelonaise, Che Sudaka fait feu de tout bois : cumbia, ska, reggae, ragga, quarteto, dub ou rock, rien ne résiste à ce collectif mené par deux argentins arrivés à Barcelone à l’aube des années 2000. Depuis, leur furia latina a fait chavirer les scènes du monde entier grâce à une vitalité contagieuse et une capacité festive à soulever les foules dans l’allégresse.» (Fiesta des Suds).

hijoDeLaCumbiaLe producteur électro-argentin El Hijo de la Cumbia:

El Hijo de la Cumbia est un des dj-producteur les plus en vue de Nueva Cumbia, cette fusion de musiques traditionnelles latino-américaines et électroniques aux sonorités urbaines, qui enflamme depuis plusieurs années les dancefloors des capitales d’Amérique Latine. Il est le premier artiste de Nueva Cumbia signé par un label européen (« Freestyle de Ritmos » Sept 2011 Ya Basta!) ouvrant les portes de l’Europe à ce courant musical novateur et en plein essor.

fabelasLes aulnaysiens Fabela’s

Depuis plus de deux ans, les 4 musiciens aulnaysiens des Fabela’s interprètent différents répertoires fortement influencés par les musiques latines.À travers de nombreux événements, Ils ont su séduire un large public.

Brazilian show

La culture brésilienne est mise à l’honneur avec un spectacle mêlant capoeira, folklore, et danses brésiliennes. La capoeira avec ses mouvements spectaculaires, sa musique mais aussi son folklore peu connu, le maculele se dansant avec des machettes, ou encore la samba de roda. Ce spectacle vous emmènera jusqu’au Brésil pour apprécier son ambiance de fête et ses rythmes ensoleillés.

Pour que l’ambiance soit parfaite, tout sera prévu pour pouvoir manger et boire latino. Les organisateurs de cette soirée prennent de gros risques financier pour pouvoir faire venir les groupes dont ils sont fans. J’ai personnellement trouvé cette initiative très intéressante et je connais bien les organisateurs qui sont des vrais passionnés de musique. Je vous incite donc de ne pas hésitez à en parler de cette soirée à vos amis!

El Sabor Latino

Samedi 15 novembre,

salle Pierre Scohy, 1 avenue Aristide Briand à Aulnay-sous-Bois

(description des groupes issues des la plaquette El Sabor Latino.)

 

Page 1 sur 63512345...»