Commerces, Espaces verts

Favoritisme pour un commerçant du marché couvert d’Aulnay-sous-Bois ?

20 décembre, 2014 à 11:30 | Posté par

Nous remercions Philippe Grécourt pour cet article et vous invitons à nous proposer des sujets ou articles en rapport avec Aulnay-sous-Bois.

DSCN0218_redCertains d’entre vous se demandent peut-être les raisons des travaux réalisés à l’angle de la rue de Bondy et de l’impasse de Pontoise : destruction d’un parterre de fleurs et déplacement de quelques mètres d’un poteau d’éclairage public.

Favoritisme pour un commerçant du marché couvert?

La réponse est simple et suscite une suspicion de favoritisme. En effet, à sa demande et avec le soutien de certains commerçants du boulevard de Strasbourg, un charcutier de la halle alimentaire a obtenu le droit de sortir du marché couvert pour s’installer à l’extérieur et ceci en dépit des règles établies de contenir les commerces de bouche à l’intérieur de la halle.

Cet artisan reprendrait de plus la boutique (préemptée par la municipalité) où est installée une épicerie turque et dont le bail ne serait pas renouvelé en raison de défaut de paiement des loyers. En conséquence, il a choisi lui-même son emplacement près de son futur commerce, ce qui nécessite de libérer l’espace d’où les travaux entrepris.

Ce transfert d’un commerce vers l’extérieur de la halle et les travaux réalisés soulèvent des questions.

Quel devenir pour le marché couvert si la mairie contrevient aux règles établies et permet la sortie des commerces de bouche ? Plusieurs autres commerçants l’envisageraient désormais pour des raisons multiples :

  • désertification des lieux ; plusieurs commerces ont ou vont fermer (volailler, produits portugais, produits italiens)
  • manque d’attractivité du fait de son confinement et d’une signalétique peu présente ; sur ce dernier point, la pose d’une enseigne signalant la halle avait été demandée mais a été refusée par le syndic de l’immeuble. Une signalétique provisoire (banderole) aurait pu être envisagée, apposée en début et retirée en fin de marché afin de ne pas indisposer les propriétaires des appartements.

Les travaux entrepris ont un coût, qui paiera ? Celui-ci sera-t-il pris en charge par le commerçant demandeur comme cela est prévu par la délibération n°10 du conseil municipal du 19 novembre 2014, ou est-ce que tous les aulnaysiens vont devoir payer, via la municipalité, pour accéder à la demande d’un seul individu ?

Philippe Grécourt

Culture, Jeunesse, Livres

Auteurs de BD et d’albums jeunesse en dédicace à la librairie Folies d’Encre

20 décembre, 2014 à 8:06 | Posté par

La librairie Folies d’Encre accueillera ce week-end des auteurs de Bandes Dessinées et d’albums jeunesse pour trois séances de dédicace.

Aujourd’hui, à 10h30, le dessinateur aulnaysien Jean-Pierre Joblin et Philippe Jallois, présenteront leur nouvel album au titre iconoclaste « Vie de merde, les bébés« , ainsi que la série « La Légende Dorée » (Vents d’Ouest) , et « Monsterland » (De Borée) dessinés par Olivier Le Discot.

9791023503128_1_75A 16h30, Anne Buguet présentera son album « Les trois princesses« .

« Il était une fois… » Il était une fois un vieux roi, une jeune reine qui meurt en donnant naissance à trois adorables fillettes, et une prédiction : « Sire, une fois grandes, nos filles repartiront au pays de mon père. » Il était aussi une fois un château, trois princes prisonniers, des chansons et des évasions… Bref, toute la matière d’un conte bien tourné, dont les illustrations sont inspirées, « à leur insu », des plus grands peintres de la Renaissance italienne, de Giotto à Simone Martini.

(critique de « Le blog de Mme la Chouette« )

 

 

trah_de_vieDemain à 10h30, ce sera au tour de Jack Domon de présenter son album « Trash de vie »

Dans la plus pure tradition des Idées noires de Franquin, Jack Domon dissèque la bêtise humaine à travers des gags, souvent cruels et sadiques.
Du chirurgien au syndicaliste, de l’handicapé au raciste, Trash de Vie n’épargne personne. Grinçant et plein d’humour, cette bande dessinée est tout sauf politiquement correcte.
Véritable ode au cynisme, ces 48 pages d’humour noir ne manqueront pas de vous choquer… mais que voulez-vous ? C’est la vie !

(critique de « Les éditeurs tranquilles« )

Folies d’Encre

41, bd de Strasbourg, 93600 AULNAY-SOUS-BOIS

01 48 66 12 85

http://www.foliesdencre.fr

(ouverture exceptionnelle le dimanche 21 décembre et le lundi 22 décembre de 10h à 19h)

Education, Politique

Réunion publique du Parti Ouvrier Indépendant: éducation prioritaire et Grand-Paris

17 décembre, 2014 à 9:41 | Posté par

Le Parti Ouvrier Indépendant organise une réunion publique ce soir, à 19h30, salle Dumont. Les sujets locaux -voir le communiqué ci-dessous- et nationaux tels que la réforme territoriale, seront à l’ordre du jour.

Grève dans les collèges contre la « refondation » de l’éducation prioritaire: pas une heure, pas une classe, pas un euro en moins !

Confrontés à la décision du ministère de modifier la carte des établissements relevant de l’éducation prioritaire, de nombreux collèges de la région parisienne sont en grève pour le maintien de tous les moyens.

A Aulnay les collèges : Victor Hugo, Gérard Philippe et Christine de Pisan, sont directement concernés.

Sous couvert de « mieux répartir les moyens », cette décision découle des exigences des coupes budgétaires dans le cadre du pacte de responsabilité du gouvernement.

poi

De plus le nouveau dispositif, qui s’inscrit dans la loi de refondation de l’école, prévoient des conventions locales signées par les autorités académiques, les mairies et les établissements scolaires. Les droits aux moyens REP seraient donc remplacés par des « faveurs » qui résulteraient de ces contrats locaux qui participent à la destruction de caractère national de l’enseignement.

« En réformant notre système d’allocation des moyens, nous prendrons désormais en compte les réalités de chaque établissement » déclaré Najat Vallaud-Belkacem lors du salon de l’éducation.

C’est le contraire de l’école de la République !

Abrogation des décrets Peillon-Hamon ! Maintien de tous les moyens REP !

Bruno BESCHIZZA relaie le pacte de responsabilité du gouvernement Hollande-Valls

Le maire D’Aulnay Bruno BESCHIZZA, veut faire 10 % de coupes dans les dépenses municipales, en particulier sur le dos du personnel communal relayant ainsi le pacte de responsabilité du gouvernement Hollande-Valls qui taille 11 Milliards d’€ de dotation aux collectivités territoriales (soit 5 millions pour la ville d’Aulnay).

La municipalité procède déjà au licenciement de nombreux agents communaux contractuels qui ont reçu des courriers de non renouvellement de leur contrat.

Ce n’est ni à la population d’Aulnay, ni au personnel communal de payer !

contact: POI AULNAY, Michel LEFEBVRE : 06 75 68 32 15 : michel.lefebvre11@free.fr

Cinéma

Ciné-rencontre avec Marie-Pierre Brêtas, réalisatrice de « Hautes terres »

15 décembre, 2014 à 9:06 | Posté par

La projection du film « Hautes Terres » à l’espace Jacques Prévert, le jeudi 18 décembre à 20h15, sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Marie-Pierre Brêtas.

Le Mouvement des Sans-Terre fête ses 30 ans d’existence

Le MST tente depuis toutes ces années d’imposer une réforme agraire qui ne cesse d’être contournée par les gouvernements. Leur mouvement organise l’occupation pacifique de terres agricoles.

Après la conquête des terres, la construction d’une communauté agricole

Pour le dossier de presse cliquez sur l'image

Pour le dossier de presse cliquez sur l’image

Dans le Nordeste du Brésil, Vanilda et son mari Antonio, ainsi qu’une vingtaine d’autres familles de paysans obtiennent enfin une propriété après avoir passé quatre ans à lutter dans un campement avec le soutien du syndicat des sans-terre. Tels les pionniers d’un Western, ils entreprennent la lente construction d’une communauté agricole, armés de la force de leurs bras et de leurs espoirs, sur ce territoire hanté par la sécheresse. La gestion collective de la propriété et de ses ressources s’avère être une aventure plus exigeante encore que la conquête des terre.

Anne Galland, cinéaste, sur le film:

Il s’agit d’un de ces films au long cours. En prenant le temps de suivre la mise en place de la communauté agricole sur plusieurs années, la réalisatrice réussit à nous faire ressentir le rythme paysan, fait de labeur et de patience, de ce projet qui prend forme, lentement… 

portrait_Vanilda_2Au fur et à mesure des réunions de groupe qui ponctuent son récit, mais surtout avec la complicité de Vanilda, beau personnage de femme généreuse qui sera notre guide, son film nous invite à partager l’expérience de la démocratie, parfois bien difficile, d’un collectif qui s’invente.

En partenariat avec l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID)

Culture, Livres

Véronique Durruty dédicace son livre de voyage photographique « Women’s Book »

13 décembre, 2014 à 13:20 | Posté par

La librairie Folies d’Encre accueillera  la photographe Véronique Durruty dimanche 14 décembre, de 11h à 13h, pour une séance de dédicace de son dernier livre de voyage photographique Women’s Book, un monde de femmes. 2014, Éditions de la Martiniere. Sa galerie virtuelle propose plusieurs centaines de photographies.

Un travail artistique autour des sens et les sensations.

9782732467177_1_75Elle confronte les genres, les signes et les media, œil et nez, œil et oreille, œil et mots, et développe son approche tactile, instinctive et rigoureuse, sur différents supports, principalement photographie, mais aussi film, écriture, dessin.

Son travail a fait l’objet de plus de 20 ouvrages et d’expositions dans le monde entier, et ses oeuvres font partie de fonds d’art contemporain publics et de collections privées (France, Belgique, Maroc, Japon…)

Dans La photographie en France, des origines à nos jours (Ed. Flammarion.), Claude Nori dit à propos de son travail : « Son appareil photographique retransmet les émotions et les vibrations en une moisson d’images à fleur de peau, sensuelles, mystérieuses, toujours harmonieusement composées (…). Son oeuvre personnelle exalte l’harmonie et la beauté des couleurs, des sons, des odeurs, des paysages et des corps dont plusieurs livres d’une grande liberté esthétique et formelle constituent de véritables originaux créatifs. »

Démocratie locale, Grand Paris, Ile-de-France, Intercommunalité, Politique

Le PCF d’Aulnay-sous-Bois met la réforme territoriale en débat public

13 décembre, 2014 à 10:42 | Posté par

Eliane AssassiLe PCF d’Aulnay-sous-Bois organise une assemblée-débat lundi 15 décembre à 19h30, à la salle Dumont, sur la réforme territoriale actuellement en débat au Sénat.

Eliane Assassi, Présidente du groupe Communiste Républicain et Citoyen au Sénat participera à cette assemblée.

Plusieurs formations politiques ont annoncé leur participation à cet évènement.

Vous êtes investi(e) dans la vie publique associative ou politique de notre ville. Ou tout simplement vous en êtes un citoyen. C’est à ce titre que nous nous adressons à vous.

Cliquez sur l'image pour lire le verso

Cliquez sur l’image pour lire le recto-verso

Les conditions de vie se sont compliquées depuis quelques années pour un nombre grandissant des citoyens. Régulièrement, des réformes ou des plans divers et variés sont votés par nos parlementaires. Les citoyens doivent faire de très gros efforts pour comprendre ce qui est en jeu. En effet, cette actualité politique est souvent traitée par les grands médias de l’audiovisuel sous l’aspect de l’événementiel, du spectaculaire et, il faut bien le reconnaître, avec un parti pris très fataliste.

Actuellement, se débat au Parlement un projet de réforme qui est susceptible de modifier en profondeur nos modes de vie: il s’agit du projet de réforme territoriale:

2 grands enjeux: l’exercice de la démocratie dans les territoires et la définition des services publics de proximité. Ce second point est particulièrement sensible: départements et communes ont des compétences très importantes sur les questions touchant, par exemple, à l’éducation. Comment ces compétences pourront-elles s’exercer demain dans une territorialité profondément modifiée? Au total, ce sont 72 milliards d’euros qui sont gérés par les collectivités locales chaque année.

La section PCF d’Aulnay sous Bois met à disposition des citoyens un espace d’information, de débat sur toutes les questions qui sont en jeu à travers ce projet. Eliane ASSASSI, sénatrice de Seine Saint-Denis contribuera par sa participation  à l’information et la compréhension de ce projet de réforme lors de l’assemblée publique que nous vous proposons.

Jeunesse, Livres

Lectures de livres pour enfants et concours de dessin à la librairie Folies d’Encre

12 décembre, 2014 à 12:20 | Posté par

VITE

Magali Le Huche remettra le prix du concours de dessin « Jean-Michel au secours du Père Noël », mercredi 17 décembre, à 16h30, à la librairie Folies d’Encre, à l’occasion d’une lecture/rencontre.

thZZYA45IR9782330036614_1_75

Venez vite déposer vos dessins à la librairie.

Folies d’Encre

41, bd de Strasbourg, 93600 AULNAY-SOUS-BOIS

01 48 66 12 85

http://www.foliesdencre.fr

(ouverture exceptionnelle le dimanche 21 décembre et le lundi 22 décembre de 10h à 19h)

Livres, Politique

Rencontre avec Robert Hue à la librairie Folies d’Encre

12 décembre, 2014 à 7:20 | Posté par

A l’occasion de la parution de son nouveau livre « Les partis politiques vont mourir… et ils ne le savent pas » -éd l’Archipel-, Robert Hue, sénateur du Val d’Oise, viendra à notre rencontre, samedi 13 décembre, à 11h, à la librairie Folies d’Encre.

9782809815467_1_75La gauche sinistrée est devenue étrangère aux souffrances quotidiennes des gens. Les populismes et l’extrême droite occupent l’espace laissé en jachère. Et l’attitude des Français vis-à-vis des « politiques » passe du désintérêt à l’exaspération. Face à la tentation du repli des citoyens sur eux-mêmes, de nouvelles constructions collectives sont indispensables. Les partis traditionnels sont condamnés à mourir, car ils ne remplissent pas leur mission démocratique. Un « travail de deuil » commence, afin que se revivifie la politique. Adieu « appareils », technostructures vieillissantes et « antichambres du pouvoir » ! Il faut réinventer le goût, l’envie, l’intérêt pour la politique.

Afin de remplacer le capitalisme financier qui contamine la mondialisation, une révolution progressiste est possible. Bousculer l’action politique, lui redonner sens et vertu, la construire et la partager : telle est l’ambition de ce livre de réflexion où Robert Hue évoque ses années de formation et de militantisme au PC.

Folies d’Encre

41, bd de Strasbourg, 93600 AULNAY-SOUS-BOIS

01 48 66 12 85

http://www.foliesdencre.fr

Exposition, Jeunesse

Expo-vente artisanale de Noël à Aulnay-sous-Bois

11 décembre, 2014 à 17:20 | Posté par

Pour trouver des cadeaux originaux « made in Aulnay-sous-Bois » -bijoux, sacs, …-, rendez-vous salle Dumont, dimanche 14 décembre, de 10h à 18h, pour l’expo-vente artisanale de Noël de l’association « Just Ado It« .

justado_it_artisanat_noel_2014

Enfance, Social

Dégradation du service public de la petite enfance selon la CFTC d’Aulnay-sous-Bois

11 décembre, 2014 à 12:20 | Posté par

La section CFTC des personnels communaux d’Aulnay-sous-Bois a publié le 09 décembre 2014, un communiqué

CFTC-territoriauxLe 1er décembre 2014, la CFTC à été saisie par des collègues de la petite enfance, nous informant de la non reconduction de leurs contrats en CDD, pour des raisons injustifiées.

Immédiatement nous avons saisi la collectivité : Pourquoi des auxiliaires de puériculture donnant toute satisfaction dans leur travail étaient remplacées par des agents CAP petite enfance, qui ne peuvent pas garder d’enfant de moins de trois ans ? Quel gâchis humain, pour quelles économies ?

Devant notre insistance, la collectivité à pris la décision d’annuler les fins de contrat des auxiliaires de puériculture, suite à l’intervention de la CFTC, NOS COLLÈGUES SONT REINTEGREES !

C’est une victoire pour la CFTC qui n’a rien lâché.

Néanmoins, les problèmes du service de la petite enfance sont loin d’être réglés, en effet des annonces ont été faites par la direction générale, qui prévoit à court terme le remplacement des auxiliaires de puériculture par des CAP petite enfance à hauteur de 30% des effectifs de ce service, pour seul motif de restriction budgétaire.

Pour la CFTC, ce motif est fallacieux et en dépit du bon sens, pour plusieurs raisons :

– Comment justifier la fin de contrat d’un agent qui fait correctement son travail, qui est bien noté par sa hiérarchie et qui occupe un poste nécessaire au fonctionnement du service publique ?

– Comment peut-t-on expliquer qu’une auxiliaire de puériculture, s’occupant d’enfant de moins de trois ans, devra en plus de son travail, être en doublure avec l’agent CAP petite enfance qui ne peut rester seule avec les enfants, ce qui entraînera une charge de travail supplémentaire et un service public de moindre qualité ?

– Comment peut-t-on parler d’économie quand ont sait que les salaires sont à quelques euros près identiques ?

IL Y A D’AUTRES ECONOMIES A FAIRE DANS LA COLLECTIVITÉ. C’EST DE CELA DONT NOUS VOULONS NOUS ENTRETENIR AVEC MONSIEUR LE MAIRE !

D’autre part, la CFTC a récemment soulevé les nombreux problèmes d’organisation du travail qui se posent dans le service petite enfance, « gestion du personnel, manque de reconnaissance et de participation de l’encadrement, dysfonctionnement du secrétariat, etc. ». Suite à notre entretien avec Monsieur Darasse, nous confirmons notre demande d’un plan de réorganisation de ce service.

Il y a péril en la demeure !

Page 1 sur 63712345...»