Sports

Des nouvelles du Aulnay Handball

17 avril, 2014 à 12:18 | Posté par

logo-ahbLe Aul­nay Hand­ball nous tient infor­més de son actua­lité, et revient sur la der­nière ren­contre de cham­pion­nat (vic­toire 31–29 contre Saint-Amand) :

« Que du bon­heur !! On savait les Ama­zones capables de riva­li­ser avec les grosses cylin­drées et elles l’ont de nou­veau démon­tré devant un for­mi­dable public. Le pro­verbe qui pré­cise que « Rien ne sert de cou­rir » vient de se véri­fier. St Amand est parti très vite (7–1 en dix minutes) mais peut être trop vite… Les Ama­zones sont reve­nues sans s’affoler, démon­trant que la divi­sion supé­rieure était jouable avec plus de constance et/ou de confiance. Bravo les filles, bravo public, bravo Movin Danse pour sa pres­ta­tion ! »

Agenda, Budget, Conseil municipal, Politique

Les documents du Conseil municipal du 18 avril (2/2) : le débat d’orientations budgétaires

17 avril, 2014 à 6:55 | Posté par
Encours de la dette

Encours de la dette à Aul­nay

Après avoir évo­qué les indem­ni­tés de fonc­tion des nou­veaux élus dans une pré­cé­dente note, attardons-nous à pré­sent sur le gros mor­ceau du pro­chain conseil muni­ci­pal du 18 avril, à savoir le débat d’orientations bud­gé­taires.

Concer­nant l’encours de la dette, dont l’évolution est à visua­li­ser en cli­quant sur l’image ci-contre, on peut ainsi lire dans le pro­jet de déli­bé­ra­tions :

«  L’en-cours de dette a atteint un niveau record de 108,02 M€ au 31/12/2013. L’évolution de l’endettement est une don­née inquié­tante au regard de la dimi­nu­tion de l’épargne de ges­tion car la ville n’a pas les res­sources néces­saires pour connaître une ten­dance iden­tique sur les exer­cices à venir.  »

Au niveau du bud­get 2014 : «  des éco­no­mies dras­tiques devront être trou­vées afin d’aboutir à un mora­toire. Les conclu­sions de dif­fé­rents audits (finan­cier, struc­tu­rel, res­sources humaines, mar­chés publics, infor­ma­tique et com­mu­ni­ca­tion …) per­met­trons de cibler les dites éco­no­mies. C’est seule­ment à la lec­ture de ses conclu­sions que pourra être prise la dou­lou­reuse déci­sion d’actionner ou non le levier fis­cal. La situa­tion s’avère extrê­me­ment dif­fi­cile. La nou­velle majo­rité s’étant enga­gée à ne pas aug­men­ter la fis­ca­lité, le vote en état du bud­get sans aug­men­ta­tion de la fis­ca­lité, déga­ge­rait une épargne nette néga­tive de 7,1 M€ l’empêchant de rem­bour­ser sa dette. Cette réa­lité bud­gé­taire exige donc, dans les jours à venir, de prendre des déci­sions d’urgence afin d’équilibrer le bud­get dans les temps impar­tis.  »

Ainsi, parmi les pistes esquis­sées, est d’ores et déjà pré­vue une réduc­tion des charges de fonc­tion­ne­ment : «  Il sera impé­ra­tif de faire des réduc­tions sur cette sec­tion afin de trou­ver des marges de manœuvre à hau­teur de 7,1 M€ qui per­met­tront d’équilibrer le bud­get sans hausse de fis­ca­lité. Il fau­dra ainsi bais­ser les charges afin de reve­nir à une évo­lu­tion rai­son­nable par rap­port aux réa­li­sa­tions de l’année 2013. Mal­gré tout, l’exercice s’avère périlleux face à la rigi­dité de cer­taines charges. Ainsi, les charges de per­son­nels qui repré­sentent près de 60 % des dépenses de fonc­tion­ne­ment ne peuvent être contraintes immé­dia­te­ment.  » La piste des réduc­tions de per­son­nels semble donc envi­sa­gée à l’avenir.

Ega­le­ment sur le sel­lette, quelques grands pro­grammes d’équipement ini­tiés par la pré­cé­dente majo­rité : le PRU, le pro­jet Mitry-Princet, et l’aménagement du site de l’ex-CMMP : «  La nou­velle majo­rité a donc demandé de redis­cu­ter l’ensemble de ce pro­gramme d’investissement. Il fau­dra revoir l’ensemble des opé­ra­tions pour abou­tir à un pro­gramme cor­res­pon­dant aux capa­ci­tés bud­gé­taires de la ville sans avoir un recours exces­sif à l’emprunt comme cela a été le cas.  »

Enfin, autre éco­no­mie pro­po­sée, la res­tau­ra­tion extra-scolaire : «  L’évolution des comptes admi­nis­tra­tifs sur la période 2011/2013 confirme un effet ciseau impor­tant qui se conso­li­dera for­te­ment sur l’année 2014 si aucune mesure n’est prise. Dès lors une maî­trise des dépenses s’avère indis­pen­sable pour répondre aux prin­cipes d’équilibre. La ville devra mettre en place un plan de réduc­tion des coûts »

Actualité, La vie de MonAulnay

Notre blog a 9 ans!

17 avril, 2014 à 0:08 | Posté par

9Notre blog vient de souf­fler ses 9 bou­gies.

9 ans, c’est peu et beau­coup à la fois. En 2005, Face­book n’avait qu’un an, You­tube se lan­çait, et il fau­dra attendre encore un an pour que Twit­ter soit lancé et 2 ans pour que le pre­mier smart­phone grand public soit mis sur le mar­ché (iphone 1). Bref, nous étions dans un autre monde numé­rique.

Depuis sa créa­tion, c’est 6217 articles et 15877 com­men­taires qui ont été publiés sur notre blog. Toute la rédac­tion sou­haite asso­cier tous les lec­teurs à cet anni­ver­saire car cette lon­gé­vité n’a été pos­sible que grâce à vous !

 

Agenda, Conseil municipal, Politique

Les documents du Conseil municipal du 18 avril (1/2) : les indemnités de fonction des élus

16 avril, 2014 à 16:22 | Posté par

indemnites de fonction CMLe pro­chain conseil muni­ci­pal aura lieu ven­dredi 18 avril à 20h à l’Hôtel de ville. L’ordre du jour (à télé­char­ger en cli­quant ici) ainsi que les pro­jets de déli­bé­ra­tions (à télé­char­ger en cli­quant ) ont été mis en ligne sur le site de la ville. Au menu, en plat de résis­tance, le débat d’orientations bud­gé­taires, en gar­ni­ture, l’élection des repré­sen­tants de la ville dans dif­fé­rentes com­mis­sions et/ou orga­nismes, et au des­sert le vote des indem­ni­tés de fonc­tion du maire, des adjoints et des membres du conseil muni­ci­pal inves­tis d’une délé­ga­tion.

Evo­quons déjà ces indem­ni­tés de fonc­tion (dont le tableau réca­pi­tu­la­tif est à visua­li­ser en cli­quant sur l’image ci-contre), avant de nous pen­cher plus spé­ci­fi­que­ment dans une pro­chaine note sur le débat d’orientations bud­gé­taires. Sont ainsi pré­vues comme indem­ni­tés pour cette nou­velle man­da­ture (pour rap­pel, la liste com­plète des nou­veaux élus est à retrou­ver ici et celle des nou­veaux adjoints au maire ) :

  • pour le maire 63 704,23 € de mon­tant brut annuel, soit envi­ron 5 309 € bruts par mois (soit un niveau à peu près équi­valent aux der­nières indem­ni­tés du maire sor­tant, mais infé­rieur à l’indemnité ini­tiale de la pré­cé­dente man­da­ture)
  • au cha­pitre nou­veauté, une valo­ri­sa­tion par­ti­cu­lière est pré­vue pour le poste de pre­mière adjointe de Séve­rine Maroun, avec 32 246,86 € de mon­tant brut annuel, soit envi­ron 2 687 € bruts par mois
  • pour les autres postes d’adjoint (du 2ème au 20ème) : 20 530,64 € de mon­tant brut annuel, soit envi­ron 1 711 € bruts par mois
  • 1 conseiller muni­ci­pal délé­gué avec mis­sions spé­ci­fiques : 13 970,23 € de mon­tant brut annuel, soit envi­ron 1 164 € bruts par mois
  • 21 conseillers muni­ci­paux délé­gués : 9 589,16 € de mon­tant brut annuel, soit envi­ron 799 € bruts par mois

Il est donc à noter que tous les conseillers muni­ci­paux de la majo­rité per­ce­vront une indem­nité. A titre de com­pa­rai­son, vous pou­vez retrou­ver l’historique des votes d’indemnités de fonc­tion concer­nant la pré­cé­dente man­da­ture (par ordre chro­no­lo­gique d’évolution) ici (2008),  (2010) et  (2012).

Atlas, Municipales 2014, Politique - Elections

L’élection par les cartes #2: Les candidats au vote le moins bien réparti

16 avril, 2014 à 7:35 | Posté par

Nous conti­nuons notre petite série d’analyse du scru­tin muni­ci­pal par des cartes. La der­nière fois nous avons étu­diés la répar­ti­tion de l’abstention, celle-ci étant plus impor­tante dans cer­taines zones de la ville (plu­tôt en péri­phé­rie et en habi­tat col­lec­tif mais pas for­cé­ment). Voici les résul­tats des deux can­di­dats à la répar­ti­tion la plus asy­mé­trique.

Tout d’abord, le can­di­dat Mok­tar Farhat est celui avec la répar­ti­tion la moins uni­forme. La carte du vote pour sa liste illustre une implan­ta­tion qui monte jusqu’à 28% au bureau n°46! Les scores res­tent très bon dans toutes les zones d’habitat col­lec­tif et sont assez modestes ailleurs. Mok­tar Farhat obtient 88% de ses voix dans le can­ton nord mais le résul­tat est fina­le­ment plu­tôt bon sur l’ensemble de la ville avec 5,4%.

Municipale_2014,_1er_tour_-_p_Farhat

Le second can­di­dat avec les résul­tats les plus dis­pa­rates est éton­nam­ment Gérard Ségura. A peine plus d’un quart de ses élec­teurs habitent le can­ton sud (le maire sor­tant fait 73% de ses voix sur le can­ton nord). Pour­tant, les maires sor­tants réa­lisent habi­tuel­le­ment de bons scores (par exemple le maire sor­tant socia­liste de Clichy-sous-Bois fait près de 66% dès le pre­mier tour). Cette situa­tion démontre que la com­mu­ni­ca­tion mas­sive au pro­fit du maire pen­dant 6 ans n’a pas eu véri­ta­ble­ment prise. Au contraire nous assis­tons à un véri­table divorce avec la popu­la­tion qui a rejeté mas­si­ve­ment l’équipe sor­tante qui n’obtient la majo­rité [abso­lue] que dans 3 sec­teurs sur 51 et est en des­sous de 30% dans 32 sec­teurs sur 51.

Municipale_2014,_1er_tour_-_p_Segura

Pour ter­mi­ner voici la répar­ti­tion des voix en fonc­tion du can­ton. On y retrouve bien le dés­équi­libre de ces deux can­di­dats et la répar­ti­tion géo­gra­phique plus équi­li­brée des autres can­di­dats.

repartition

Atlas, Municipales 2014, Politique - Elections

L’élection par les cartes #1: « Le premier parti » aulnaysien

15 avril, 2014 à 7:09 | Posté par

Nous enta­mons une petite série qui consis­tera a ana­ly­ser la der­nière élec­tion avec quelques cartes. Mais com­men­çons par le pre­mier parti aul­nay­sien, celui qui repré­sente 48,8% au pre­mier tour et 43,4% au second. Vous l’aurez com­pris, nous allons par­ler de l’abstention. Voici donc les cartes de l’abstention aux deux tours de l’élection:

Municipale_2014,_1er_tour_-_p_Abstention

Cette abs­ten­tion est assez variable et part de 35% à presque 65%. L’abstention a tout de même un socle élevé et pro­gresse sché­ma­ti­que­ment pro­por­tion­nel­le­ment à la dis­tance du centre-gare. Cette abs­ten­tion est 3% plus éle­vée qu’en 2008. Elle est très éle­vée dans cer­tains quar­tiers péri­phé­riques iso­lés qui ont peu le sen­ti­ment d’appartenance à notre ville (Gros Saule ou rive sud du Canal de l’Ourq), il ne semble pas y avoir de lien dans le fait que les gens soient loca­taires ou pro­prié­taires.

Au second tour l’abstention recule et les dif­fé­rences s’estompent for­te­ment entre les quar­tiers. Il y a mani­fes­te­ment des quar­tiers où les élec­teurs sont moins inté­res­sés par les enjeux du pre­mier tour.

Municipale_2014,_2e_tour_-_p_Abstention

Le recul de l’abstention est donc très variable entre les quar­tiers et vous retrou­ve­rez ces évo­lu­tions dans la carte ci-dessous:

Municipale_2014,_2e_tour_-_Baisse_de_l'abstention_entre_les_2_tours

Pour savoir à qui pro­fite la baisse de l’abstention, retrou­ver l’analyse d’un de nos lec­teur, Patrick Remond, que nous avons publié il y a quelques jours.

Actualité, Agenda, Transports

Circulation du RER B interrompue les soirs entre Aulnay et l’aéroport CDG du 14 au 18 avril

14 avril, 2014 à 16:23 | Posté par

info traficAtten­tion pour les usa­gers noc­turnes des trans­ports publics, à comp­ter de ce soir, 14 avril, et jusqu’au 18 avril, des tra­vaux d’entretien des voies sur la ligne B du RER entraînent l’inter­rup­tion totale de la cir­cu­la­tion des trains entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle tous les soirs de la semaine, à par­tir de 23h05.

Un ser­vice de bus de sub­sti­tu­tion est mis en place mais il faut évi­dem­ment pré­voir un allon­ge­ment du temps de par­cours.

Toutes les infor­ma­tions utiles sont à retrou­ver sur la fiche info-trafic à télé­char­ger en cli­quant sur l’image ci-contre.

Agenda, Enfance, Lectures, Loisirs

Lectures en folie à Folies d’encre pour les vacances !

14 avril, 2014 à 7:03 | Posté par

CROCO1La librai­rie Folies d’encre d’Aulnay-sous-Bois orga­nise des séances de lec­ture pour les enfants presque tous les jours pen­dant les vacances sco­laires.

Rendez-vous cette semaine autour des cro­co­diles, pour des « lec­tures en folie », à 16h30 :

  • mardi 15 avril : « Drôle de cro­cos » ; à par­tir de 5 ans.
  • mer­credi 16 avril : « His­toires d’oeufs » ; à par­tir de 3 ans.
  • jeudi 17 avril : « Ter­rible cro­co­dile ! » ; à par­tir de 7 ans.
  • ven­dredi 18 avril : « Le cro­co­dile en chan­sons » ; à par­tir de 2 ans.

Agenda, Environnement, Loisirs

MDE d’Aulnay : activités pendant les vacances

13 avril, 2014 à 8:12 | Posté par

mde paquesLa Mai­son de l’Environnement d’Aulnay pro­pose pen­dant les vacances sco­laires de Pâques des acti­vi­tés :

  • lundi 14 et mardi 15 avril, de 9h30 à 16h, stage « Dehors dans la nature » : «  nos enfants cita­dins ont trop rare­ment l’occasion de vivre au rythme de la nature. L’idée est de se réap­pro­prier le lien à l’extérieur : obser­ver la nature de près, la tou­cher, la sen­tir. Jeux d’extérieurs, décou­vertes de la faune et la flore, balades  »… Vête­ments d’extérieurs et pique-nique à pré­voir. Au parc du Saus­set, pour enfants, de 8 à 11 ans.
  • lundi 14 et mardi 15 avril, de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30, ate­lier créa­tif : les roues musi­cales ! «  Des roues de vélo trans­for­mées en ins­tru­ments de musique, les bou­chons de bou­teilles alliées au vent feront des créa­tions sonores au gré des petites mains : venez par­ti­ci­per à la fabri­ca­tion de ces objets qui orne­ront la façade de la Mai­son de l’Environnement lors des pro­chains mois  ». Pour tous à par­tir de 8 ans.
  • jeudi 17 et ven­dredi 18 avril, stages créa­tifs en famille : mini-serres sur le thème des fleurs et des insectes. «  À par­tir de bou­teilles en plas­tiques, de fil de fer et un peu d’imagination vous pour­rez réa­li­ser de magni­fiques mini-serres déco­ra­tives à rame­ner chez vous. Vous pour­rez y plan­ter une graine ; une nou­velle façon de don­ner la vie en uti­li­sant des objets qui atter­rissent en géné­ral à la pou­belle et pol­luent sols et océans ! »» Animé par la plas­ti­cienne ZAMPO. De 10h à 12h pour tous à par­tir de 6 ans. De 14h à 16h pour tous à par­tir de 8 ans.

Rap­pe­lons que toutes les acti­vi­tés de la MDE sont gra­tuites sur ins­crip­tion. Ren­sei­gne­ments au 01 48 79 62 75.

Environnement, Espaces verts

Parc du Sausset : plage privée pour…les oiseaux

12 avril, 2014 à 8:06 | Posté par

A l’occasion de l’arrivée du prin­temps, période de nidi­fi­ca­tion pour les oiseaux, un nou­vel élé­ment de pay­sage vient de s’installer au parc du Saus­set, une curieuse sorte de petite plage pri­vée flot­tante, dont voici la rai­son d’existence :

arton1575-99136

« Un « radeau » de 5m x 3m vient d’être ins­tallé sur l’étang de Savi­gny. Mais atten­tion, cet îlot est vrai­ment privé puisqu’il est là pour per­mettre à une espèce bien pré­cise de s’y ins­tal­ler : la Sterne pier­re­ga­rin. Cet oiseau fait parti des oiseaux dits « Natura 2000 », vous savez, ceux qui ont per­mis au parc d’obtenir le label euro­péen Natura 2000, qui récom­pense les sites natu­rels iden­ti­fiés pour la rareté ou la fra­gi­lité des espèces ani­males ou végé­tales qu’ils accueillent.

La Sterne pier­re­ga­rin, aussi appe­lée « hiron­delle des mers », peut au pre­mier coup d’œil être confon­due avec une mouette rieuse avec son plu­mage blanc, sa tête noire et sa taille à peine plus petite (70 à 80 cm), mais le doute dis­pa­raît immé­dia­te­ment en obser­vant son vol gra­cieux ainsi que sa tech­nique de pêche. En effet, tel le Fou de Bas­san, la Sterne plonge d’une hau­teur ver­ti­gi­neuse dans l’eau afin d’attraper de petits pois­sons nageant tran­quille­ment, incons­cients du dan­ger.

Actuel­le­ment, la Sterne est régu­liè­re­ment obser­vée sur le parc, mais elle n’y est pas encore nicheuse. La pré­sence de cet îlot devrait favo­ri­ser son ins­tal­la­tion car il lui offrant un lieu idéal, de part ces dimen­sions mais aussi par les galets rou­lés qui le recouvrent. Effec­ti­ve­ment, la femelle ne peut pondre ses œufs uni­que­ment sur des galets d’une taille bien défi­nie puisqu’elle dépose ses 2 ou 3 œufs direc­te­ment au sol. L’incubation assu­rée par la femelle dure entre 22 et 26 jours et le mâle s’occupe de rame­ner la nour­ri­ture.

Cepen­dant, une telle plage luxueuse ne pou­vait que faire des envieux, et on constate que les Grands cor­mo­rans aiment s’y faire dorer au soleil, empê­chant alors l’installation d’autres oiseaux. C’est pour­quoi, des petits amé­na­ge­ments com­plé­men­taires sont rapi­de­ment pré­vus (pose de grillage ou de petits pics sur les bords) pour s’assurer que seuls les pro­prié­taires de la carte de membre, puissent venir s’y pré­las­ser et sur­tout s’y repro­duire avant de com­men­cer leur longue migra­tion vers l’Afrique. »

sterne_pierregarin_cg93

Page 1 sur 62212345...»