Législatives 2012, Vidéos

Législatives 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis : interview de Rachid Mokran

1 juin, 2012 à 13:00 | Posté par

Par­tie 1, vidéo

Suite des inter­views, nous som­mes allés à la ren­con­tre de Rachid Mokran, can­di­dat et porte-parole natio­nal du parti Alliance Éco­lo­gie Indé­pen­dante. M. Mokran vous est cer­tai­ne­ment fami­lier, dans la mesure où il appa­raît sur les spots de cam­pa­gne à la télé­vi­sion, sur France 3.

Mon­sieur Mokran se défi­nit quand un véri­ta­ble éco­lo­giste, sans être en quel­que sorte « atta­ché » à un parti de gau­che ou à un parti de droite. Son par­cours poli­ti­que et asso­cia­tif est bien rem­pli. Ayant connu très jeune l’injustice et la dis­cri­mi­na­tion dans les quar­tiers dits popu­lai­res, celui-ci ne s’est pas vic­ti­misé pour autant et s’est battu pour com­bat­tre ces inéga­li­tés. Il fut d’ailleurs l’un des orga­ni­sa­teur de la mar­che contre l’injustice et l’inégalité à Paris en 1983.

Il se dit déçu des récu­pé­ra­tions poli­ti­cien­nes de cer­tai­nes asso­cia­tions comme SOS Racisme. Mem­bre fon­da­teur de l’association France Plus, qui avait pour voca­tion de sen­si­bi­li­ser les jeu­nes à la citoyen­neté, il a par­couru la France pour défen­dre ses idées.

Par­tie 2, vidéo

Dès le début des années 90s, il clame avoir com­pris que des gens sans scru­pule se trou­vaient aussi bien dans les par­tis de Gau­che que dans les par­tis de Droite. Il refusa d’apporter son sou­tien à la can­di­da­ture de Nico­las Sar­kozy, en 2007, mal­gré de nom­breu­ses sol­li­ci­ta­tions.

Lors­que l’on lui parle des autres can­di­dats éco­lo­gis­tes dans la 10e cir­cons­crip­tion, M. Mokran se mon­tre très cri­ti­que, notam­ment vis à vis du Parti Europe Eco­lo­gie Les Verts, qu’il com­pare à une pas­tè­que : Vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur. Quant au Trè­fle, il ne com­prend pas pour­quoi ce parti ne se mani­feste que lors des élec­tions légis­la­ti­ves.

Par­tie 3, vidéo

Sur le dos­sier de la vidéo-sur­veillance, il est pour. Sur le dos­sier du droit de vote des étran­gers (hors UE) aux élec­tions loca­les, il est éga­le­ment favo­ra­ble.

Très à l’aise et bon ora­teur, Rachid Mokran s’est éga­le­ment mon­tré très au fait de cer­tains pro­blè­mes consti­tu­tion­nels, notam­ment sur la pos­si­bi­lité d’accorder le droit de vote aux étran­gers pour les élec­tions loca­les.

Pour accé­der aux vidéos, cli­quer sur les ima­ges.

Articles similaires:

5 Réponses à “Législatives 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis : interview de Rachid Mokran”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 2 juin, 2012 à 8 h 47 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows Windows XP

Mon­sieur MOKRAN,vous avez oublié une cou­leur de la pastèque,le noir des pépins.
Des pépins qui ris­quent d’arriver quand rien ne sera fait pour chan­ger les poli­ti­ques éner­gé­ti­ques, envi­ron­ne­men­ta­les, socia­les et ce n’est pas en se disant apo­li­ti­que que cela se fera.
Il faut se bat­tre contre les lob­bies qui dans l’agricuture ‚la santé, l’énergie font des pro­fits hon­teux sur le dos de la pla­nète et celà passe par un choix poli­ti­que entre autre.
Alors oui,si EELV doit être repré­senté par un fruit,la pas­tè­que convient.
Pour les autres « éco­los »:un fruit ou un légume sans goût qui ne ris­que pas de faire chan­ger celui du plat que l’on mange.…..

commenter
PG | 5 juin, 2012 à 12 h 34 min Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 sur Windows Windows XP
Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 sur Windows Windows XP

« Sans être atta­ché à un parti de droite ou de gau­che »; ce mon­sieur a quand même été conseiller de Renaud Dutreil, minis­tre UMP.….

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 5 juin, 2012 à 14 h 25 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows Windows XP

Eh,oui comme il est pro­fi­ta­ble pour gagner quel­ques voix de se dire « indé­pen­dant », « libre », « sans éti­quet­tes » alors que si l’on regarde sim­ple­ment leur tract ou que l’on cher­che un peu, on s’aperçoit qu’ils sont dépen­dants ou atta­chés à tel parti,telle asso­cia­tion liée à telle parti.
Désolé mais pour être un acteur et non un spectateur,il faut se mouiller!
Le choix est assez large pour que cha­que élec­teur trouve dans les par­tis pré­sents un mini­mum de consen­sus avec ses idées.
Et à mon sens se méfier des soi-disants apo­li­ti­ques

commenter
Arnaud Kubacki | 5 juin, 2012 à 15 h 26 min Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 12.0 sur Windows Windows 7
Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 12.0 sur Windows Windows 7

Jean-Louis,

Des exem­ples pour être plus pré­cis pour les lec­teurs ?

commenter
Jean Louis Karkides | 5 juin, 2012 à 16 h 12 min Navigue avec Safari Safari 6533.18.5 sur iOS iOS 4.2.1
Navigue avec Safari Safari 6533.18.5 sur iOS iOS 4.2.1

Je ne veux pas être plus pré­cis mais il suf­fit de lire mes der­niers com­men­tai­res à cer­tains can­di­dats ou à lire les tracts de cer­tains autres.
Il n’y a pas ici un can­di­dat ciblé mais une façon de faite cam­pa­gne.