Actualité, Politique

Elections présidentielles à Aulnay-sous-Bois : résultats par bureau

25 avril, 2012 à 8:00 | Posté par

Vous pou­vez récu­pé­rer les résul­tats bureau par bureau dans la com­mune d’Aulnay en cli­quant sur l’image ci-contre.

Ana­lyse :

  • Dans le can­ton Sud, Nico­las Sar­kozy passe en tête dans la majo­rité des bureaux mais Fran­çois Hol­lande effec­tue une pous­sée par rap­port à son ex-com­pa­gne en 2007
  • Marine Le Pen réa­lise son meilleur score dans le Can­ton Sud, avec plus de 17% des voix au total
  • Dans le Can­ton Nord, Fran­çois Hol­lande arrive en tête dans tous les bureaux
  • Jean-Luc Mélen­chon bat Nico­las Sar­kozy dans un grand nom­bre de bureaux du Can­ton Nord
  • Marine Le Pen ne réa­lise qu’un peu plus de 10% dans la can­ton nord (soit bien moins que le can­di­dat FN des der­niè­res can­to­na­les)

Si l’extrême droite sem­ble recu­ler dans le Can­ton Nord, elle s’implante dans le Can­ton Sud.

MAJ : Pour obte­nir le docu­ment détaillé, cli­quer ici

 

Articles similaires:

2 Réponses à “Elections présidentielles à Aulnay-sous-Bois : résultats par bureau”

commenter
Arnaud Kubacki | 25 avril, 2012 à 12 h 10 min Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 11.0 sur Linux Linux
Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 11.0 sur Linux Linux

MAJ : il est désor­mais pos­si­ble de récu­pé­rer les résul­tats com­plets au for­mat PDF, via le lien ajouté à la fin de l’article

commenter
Romuald Weymann | 26 avril, 2012 à 11 h 01 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.162 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.162 sur Windows Windows XP

Merci pour ces résul­tats !!

J’attends donc patiem­ment 2014, lors­que les Aul­nay­siens auront com­pris qu’en 2 ans Hol­lande et le PS n’auront pas fait avancé les cho­ses, et qu’en prime, le maire PS les a ber­nés sur toute la ligne.

La seule nou­veauté, c’est que les étran­gers pour­ront voter (aux Muni­ci­pa­les 2014 donc), mais sachant que le taux d’abstention est déjà élevé pour les Fran­çais des quar­tiers dits sen­si­bles, càd une popu­la­tion d’origine immi­grée, je vois mal com­ment les étran­gers ayant les mêmes ori­gi­nes s’impliqueraient-ils davan­tage.

A moins, évi­dem­ment, et c’est hélas ce que l’on observe, que ces élec­tions ser­vent essen­tiel­le­ment à por­ter des reven­di­ca­tions com­mu­nau­ta­ris­tes.