Actualité, Budget, Conseil municipal, Politique, Urbanisme

Conseil municipal du 10 mars 2011 : les documents en ligne [MAJ]

10 mars, 2011 à 5:45 | Posté par

Ordre du jour.pdf

Pro­jets de délibérations.pdf

Le pro­chain Conseil muni­ci­pal se dérou­lera ce jeudi 10 mars 2011 à 20h dans la salle du conseil de l’Hôtel de ville. Comme tra­di­tion­nel­le­ment désor­mais il sera dif­fusé en direct sur le site de la ville. Quant aux pré­cé­dents conseils rap­pe­lons qu’ils sont tou­jours acces­si­bles en ligne à cette adresse.

Vous pou­vez consul­ter en cli­quant sur les ima­ges ci-contre l’ordre du jour ainsi que les pro­jets de déli­bé­ra­tions de ce Conseil impor­tant puisqu’il sera en grande par­tie consa­cré au débat d’orientations bud­gé­tai­res 2011, soit à la poli­ti­que éco­no­mi­que et d’investissements de la ville pour l’année à venir.

Au pro­gramme éga­le­ment, la déli­bé­ra­tion n° 11, concer­nant l’urbanisme, plus pré­ci­sé­ment une grande opé­ra­tion d’aménagement du quar­tier Mitry/Princet :

« (cette) opé­ra­tion d’aménagement est pro­po­sée sur un péri­mè­tre qui part, à l’ouest, de l’embranchement de la rue Jean Char­cot et de l’avenue de l’Aulnaysienne puis pro­gresse le long de la RD 115 où il intè­gre les îlots adja­cents de part et d’autre de la voie. A l’intersection des rues Prin­cet, Blan­qui, Briand et Com­man­dant Bras­seur, le péri­mè­tre s’élargit pour attein­dre, à l’ouest, le parc Gain­ville et, à l’est, le col­lège Gérard Phi­lippe. Après le car­re­four du Soleil Levant, le péri­mè­tre se rétré­cit sur la rue de Mitry et englobe, à l’ouest, l’école du Bourg, le CMMP et le cime­tière et, à l’est, il s’étend jusqu’à l’impasse Michaut. Après avoir pro­gressé le long de la rue de Mitry jusqu’au car­re­four de l’Ormeteau, le péri­mè­tre s’évase vers le nord pour inté­grer l’ensemble du quar­tier Mitry- Ambour­get jusqu’à l’espace spor­tif du Vélo­drome puis court le long du Bou­le­vard Marc Cha­gall et redes­cend par la rue Suzanne Len­glen à par­tir du Rond-Point Jean Mon­net jusqu’au Rond-Point Robert Schu­man en englo­bant Savi­gny et l’actuelle caserne de pom­piers.

Cette opé­ra­tion for­ma­lise la can­di­da­ture dépo­sée par la com­mune auprès de la Région au titre de la pro­cé­dure Nou­veaux Quar­tiers Urbains. En effet, tant la mor­pho­lo­gie actuelle du quar­tier que les ambi­tions de l’opération d’aménagement envi­sa­gée per­met­tent de sol­li­ci­ter l’aide finan­cière de la Région dans le cadre de l’appel à pro­jet en tant que levier pour la trans­for­ma­tion d’un site pour par­tie stig­ma­tisé (deux plans de sau­ve­garde en cours, un mar­ché immo­bi­lier dépré­cié, des sec­teurs entiers d’habitat en relé­ga­tion), pour par­tie pré­sen­tant de réel­les oppor­tu­ni­tés de trans­for­ma­tion confor­mes aux objec­tifs muni­ci­paux en matière d’urbanisme (re-géné­ra­tion des linéai­res com­mer­ciaux, pro­duc­tion de loge­ments le longs des axes struc­tu­rants — le CD115 notam­ment -, réamé­na­ge­ment des espa­ces publics).

Les objec­tifs assi­gnés à cette opé­ra­tion, confor­mes au règle­ment d’urbanisme en vigueur, repren­nent les orien­ta­tions du Pro­jet d’Aménagement et de Déve­lop­pe­ment Dura­ble (PADD) décli­nées à l’échelle du quar­tier, en tant que cen­tra­lité secon­daire autour d’un axe rou­tier struc­tu­rant à confor­ter (RD 115), à savoir :

– la pro­duc­tion de loge­ments (dont une par­tie sociaux dont la quo­tité reste à défi­nir, sans pou­voir être infé­rieure à 20%, dont les PLS) ;

– l’amélioration de l’offre en équi­pe­ments publics (besoins sco­lai­res, petite enfance, sports, jeu­nesse, action sociale, …), en rela­tion avec l’augmentation du nom­bre de ména­ges et avec les besoins inhé­rents à la socio­lo­gie du quar­tier concerné ;

– le trai­te­ment et la restruc­tu­ra­tion des conti­nui­tés urbai­nes, en ter­mes de des­serte pié­tonne et rou­tière, de requa­li­fi­ca­tion et de tran­quilli­sa­tion de l’espace public, de végé­ta­li­sa­tion, de confor­ta­tion des linéai­res com­mer­ciaux ;

– confor­mé­ment aux objec­tifs iden­ti­fiés dans le cadre de la can­di­da­ture NQU, l’exemplarité en matière de déve­lop­pe­ment dura­ble, dans les dif­fé­ren­tes éta­pes de concer­ta­tion et d’élaboration du pro­jet, dans le trai­te­ment des espa­ces publics, dans la ges­tion des futurs chan­tiers, dans le choix des maté­riaux et tech­no­lo­gies uti­li­sées au niveau des construc­tions, dans les choix éner­gé­ti­ques rete­nus.

Compte tenu de l’ampleur de l’opération d’aménagement pro­po­sée, une concer­ta­tion préa­la­ble est ren­due obli­ga­toire eu égard à l’article L.300–2 du code de l’urbanisme. »

Gageons que les débats seront une nou­velle fois ani­més.

Jean-Gau­thier Quin­tard

MAJ du 06/04/2011:

Pour archive, voici les docu­ments com­plets scan­nés qui man­quaient jus­que là (nous avions fourni que les docu­ments publiés par la mai­rie):


Articles similaires:

Une Réponse à “Conseil municipal du 10 mars 2011 : les documents en ligne [MAJ]”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 10 mars, 2011 à 8 h 41 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 9.0.597.98 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 9.0.597.98 sur Windows Windows XP

Je ne sais pas si cela est pos­si­ble mais dans le cadre de cet aménagement,il serait sou­hai­ta­ble de per­met­tre aux inter­nau­tes de sur­fer sur un débit conve­na­ble comme cela existe au sud.
Une hausse de l’abonnement pour rai­son de taxes sur la télé­vi­sion ADSL alors que le débit ne le per­met pas dans cette zone trop éloi­gnée du cen­tral péna­lise un peu plus ses habi­tants.