Budget

Aulnay-sous-Bois : Budget 2012, la dette approche la barre symbolique des 100 millions d’euros

14 avril, 2012 à 10:00 | Posté par

Une fois encore, la rédac­tion de MonAulnay.com revient sur la pré­sen­ta­tion du bud­get de la ville d’Aulnay-sous-Bois et tente de résu­mer les prin­ci­paux points mar­quants. Les chiffres que nous vous présentons ont été validés avec l’aide de Jacques Chaussat, Conseiller Général et conseiller municipal d’opposition, et de Françoise Bovais-Liégeois, adjointe aux finances de la ville. La rédaction les remercie de cette aide que nous avons sollicité.

Le bud­get primitif a été voté lors du conseil muni­ci­pal du 22 mars 2012. Qualifié de « Solidaire », ce budget comporte toutefois quelques informations inquiétantes, qui laisse présager des mesures de plus en plus fortes pour garder un équilibre.

Une dette atteint bientôt les 100 millions d’euros.

Le bud­get 2011 pri­mi­tif est estimé à 225,88 mil­lions d’euros, soit une baisse d’environ 3,72% par rap­port à l’année pré­cé­dente (mais toujours supérieur de 17% par rapport au budget 2008). Parmi les grands aspects de ce bud­get, on note :

  • Des dépenses qui stag­nent : 159,63 m€, contre 159,32 m€ l’année pré­cé­dente
  • Des recette qui augmentent très légèrement : 166,22 m€, contre 164,86 m€  l’année pré­cé­dente
  • Des charges du per­son­nel qui baissent très légèrement : 93,84 m€ contre 94,24 m€ l’année pré­cé­dente
  • Une dette qui semble ne plus pouvoir être contrôlée : 90,84 m€ contre 72,07 m€ l’année pré­cé­dente (soit une aug­men­ta­tion de plus de 26%, et une augmentation de plus de 104% en 4 ans). Il est probable que nous atteignons les 100 millions d’euros de dette en 2013.

Pas d’augmentation d’impôts de prévue avant les prochaines élections municipales. Cependant, étant donné que la réforme de la Taxe Professionnelle laisse moins de flexibilité qu’auparavant, une augmentation substantielle des impôts locaux (pour la commune) est forcément prévisible une fois les nouvelles élections municipales terminées.

Autres aspects du bud­get

Les autres points qui ont attiré notre atten­tion sont :

  • La baisse des pres­ta­tions diverses dans les autres dépenses

Pour obte­nir le détail des com­pa­rai­sons année par année, de 2008 à 2012, veuillez cli­quer ici ou sur l’image de l’article.

Articles similaires:

6 Réponses à “Aulnay-sous-Bois : Budget 2012, la dette approche la barre symbolique des 100 millions d’euros”

commenter
Olivier Attiori | 14 avril, 2012 à 10 h 20 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.152 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.152 sur Windows Windows XP

Une dette de plus de 104% en 4 ans ! C’est sur M. SEGURA nous dira que c’est la faute a untel !
Sinon la Ville est bien gérée?!
Qui paiera ? Pas M. SEGURA. Mais les aulnaysiens. Lorsque je lis cela une question me vient a l’esprit : C’est pour quand la tutelle?

commenter
Emmanuel | 14 avril, 2012 à 11 h 23 min Navigue avec iOS iOS 5.1
Navigue avec iOS iOS 5.1

Donc pour être sur d’être réélu, le conseil municipal actuel va laisser la dette se creuser sans prendre de mesures de rigueur ?

J’ai du mal à comprendre comment la ville s’endette en augmentant ses recettes et en stagnant ses dépenses ? Je ne suis pas économiste, juste bon en math… Expliquez-moi.

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 14 avril, 2012 à 11 h 25 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.152 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.152 sur Windows Windows XP

Bien sur!Si les impôts vont augmenter à la prochaine mandature,ce sera seulement de la faute de la nouvelle taxe professionnelle mais pas du remboursement de la dette!
Il faudra nous expliquer comment les impôts n’augmenteront pas alors que la dette a plus que doublé.
Aulnay va ressembler à la Grèce un jour!

commenter
anabloom | 14 avril, 2012 à 14 h 34 min Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 4.0.1 sur Mac OS X Mac OS X 10
Navigue avec Mozilla Firefox Mozilla Firefox 4.0.1 sur Mac OS X Mac OS X 10

Quand je disais que madame Cyndie Beauvais Liégois bidouillait le budget.
Je lui présente mes plus plates excuses… J’étais loin d’imaginer qu’elle s’appliquait à torpiller avec application le budget communal. Il faut dire qu’elle est bien entourée avec les experts en comptabilité que sont ces collègues élus sans parler du cabinet du maire connu et reconnu pour leur savoir faire en matière de gestion (> source : societe.com)… Chaque jour Aulnay disparaît…

commenter
Daniel | 14 avril, 2012 à 23 h 11 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.152 sur Windows Windows 7
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 18.0.1025.152 sur Windows Windows 7

La préfecture ne peut rien faire ??? Il faut réagir c’est grave !

commenter
Romuald Weymann | 15 avril, 2012 à 10 h 00 min Navigue avec Google Chrome Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows Windows XP
Navigue avec Google Chrome Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows Windows XP

La Ville de Grigny (PCF) a été mise sous tutelle préfectorale en août 2009, alors que la dette s’y élevait à 8Mn d’€…

Quid d’Aulnay ?