Faits divers

Aulnay-sous-Bois : incendie d’une ruine dans le quartier de Mitry sous un sentiment d’insécurité

15 février, 2012 à 13:00 | Posté par

monaulnay.com / façade com­merce incen­dié

Ce qui était autre­fois un salon de Thé n’est aujourd’hui plus qu’un tas de ruines. Il y a quelques semaines, en pleine nuit, cet ancien petit com­merce (qui avait déjà été van­da­lisé) par­tait en flammes, lais­sant der­rière lui des stig­mates qui res­semblent à une ver­rue dans le quar­tier.

Loin d’être un banal fait divers sans consé­quence pour les rive­rains, ce triste spec­tacle laisse au quar­tier de Mitry une bien piètre image, alors que ce quar­tier regorge de dyna­misme et d’un tissu asso­cia­tion sub­stan­tiel.

Que vous fas­siez vos courses à Netto à proxi­mité, que vous alliez à la Messe le dimanche matin à la Cha­pelle Saint-Paul ou que vous vous ren­diez à la Mai­rie Annexe juste en face, parents, enfants et pas­sants ne peuvent pas­ser à côté des car­casses d’un bâti­ment déjà bien entamé.

monaulnay.com / façade com­merce incen­dié

Qui plus est, comme vous pou­vez le consta­ter sur les dif­fé­rents pho­tos, il n’est pas dif­fi­cile pour les enfants d’accéder à l’intérieur du bâti­ment. A côté d’une bou­lan­ge­rie rela­ti­ve­ment fré­quen­tée, il n’est pas rare de voir des enfants cou­rir à le long de la façade incen­diée. Le risque d’un acci­dent n’est pas minime.

Autre point d’inquiétude qui, heu­reu­se­ment, devrait s’estomper grâce au redoux : l’incendie avait pro­vo­qué une rup­ture d’une cana­li­sa­tion ce qui, par des tem­pé­ra­tures allant jusqu’à –10°C, a laissé le long du trot­toir une sorte de ruis­seau gelé.

Bien entendu, les seuls res­pon­sables sont ceux qui ont com­mis cet acte gra­tuit, dans un quar­tier qui ne méri­tait pas cette nou­velle péri­pé­tie. Espé­rons que les répa­ra­tions — ou la condam­na­tion défi­ni­tive — de ce bâti­ment seront entre­prises très rapi­de­ment.

monaulnay.com / façade com­merce incen­dié

A noter éga­le­ment que cet acte cause beau­coup de dis­cus­sion chez les rive­rains, si bien que ce sujet a du être abordé… en plein conseil de quar­tier.

Dans quelques mois, la tra­di­tion­nelle fête de quar­tier et les dif­fé­rents évé­ne­ments locaux pren­dront le des­sus pour don­ner une image un peu plus relui­sante du quar­tier. Mais les pro­blèmes d’incivilités per­sis­tantes (nui­sances des quads, pétards, dégra­da­tions diverses) devraient res­ter un des prin­ci­paux inté­rêts des rive­rains.

Articles simi­laires:

Les commentaires sont fermés.