Actualité, Internet - Blogs, Législatives 2012

Faux communiqués de Rachida Dati: fric-frac, effraction ou satire?

9 janvier, 2012 à 13:00 | Posté par

Ayant découvert des failles de sécurité sur le site de la députée européenne Rachida Dati, par ailleurs maire du 7e arrondissement de Paris, @jeunespopkemon aurait le 3 janvier, exploité les données de ce site pour en créer un  »miroir » qui a permis a une poignée d’internautes de publier 300  »faux-vrais » communiqués de presse. @jeunespopkemon, avec qui vous pouvez échanger sur le reseau social Twitter, n’en est pas a son coup d’essai puisqu’il avait, selon un article de Liberation.fr du 27 juillet dernier,  »donné l’impression qu’Elysée.fr avait été un temps piraté au profit d’un site satirique qui propos(ait) un jeu pour bouter Sarkozy hors du palais présidentiel ». Les services web de l’Elysée avaient minimisé l’affaire: «En fait, il ne s’est absolument rien passé. Aucun contenu n’a été pénétré ou modifié. Ils ont profité d’une adresse url qui était modifiable pour donner l’impression que notre site avait été piraté… Ils ont un beau succès sur Twitter avec ce coup, mais il y a une différence radicale entre ça et une véritable attaque, donc, évidemment, on ne portera pas plainte. Mais on a tout de même endigué la faille et ce n’est plus possible de le faire».

A contrario, Rachida Dati a porté plainte le jour même du piratage de son site. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. L’enquête a été confiée à la BEFTI (Brigade d’enquête sur les fraudes aux technologies de l’information) de la Police judiciaire parisienne.

Le faux communiqué de Rachida Dati concocté par Herve Suaudeau, ex-directeur de la publication de MonAulnay.com et candidat a la prochaine élection législative sur la 10ème circonscription de Seine-St-Denis Aulnay-sous-Bois / Pavillons-sous-Bois / Bondy-Sud-Est, a suscité de nombreuses vagues médiatiques et quelques critiques  »aulnaysiennes » de… la majorité municipale. David Burlot, éminent bloggueur aulnaysien et militant du Parti Socialiste a commenté l’action d’Hervé Suaudeau en ces termes sur MonAulnay.com:

@Hervé,
J’ai bien lu tes jus­ti­fi­ca­tions. Il fau­dra m’expliquer les mes­sages sérieux conte­nus dans les quelques gau­drioles.

Plu­tôt que de par­ler de choses graves sur les dif­fi­cul­tés de nos conci­toyens, le can­di­dat EE-Les Verts de la 10éme cir­cons­crip­tion pré­fère jouer les pitres en se payant une ancienne ministre en dif­fi­culté.
Quand tu auras décidé de nous faire des pro­po­si­tions, je ne suis pas sûr que tu retrou­ve­ras le même inté­rêt chez les élec­teurs.

Quand à tes com­bats pas­sés (et futurs), leurs sérieux ont un peu fil­tré les bar­rières média­tiques. Mais à jouer le jeu du buzz, com­ment te prendre encore pour quelqu’un de rai­son­nable ?

Sur son compte Twitter, Gerard Segura a pour sa part utilisé les termes de  »fric-frac » et de  »vol par effraction » a propos du faux communiqué publié par Herve Suaudeau. David Burlot a alors publié une note intitulée  »La mélasse du blogueur »sur le sujet dans laquelle il accuse le candidat écologiste d’avoir joué  »l’écervelé en publiant des faux communiqués sur le site de Me Dati » et d’avoir commis une  »effraction », reprenant le terme utilisé auparavant par Gérard Ségura. David termine son article ainsi:

La satire aurait été de créer un site miroir, ou un site pastiche mais pas d’aller écrire le mot PIPE sur la page d’accueil.

Cette histoire nous rappelle forcément celle de la rumeur du Me Bruni-Sarkozy. On retrouve les mêmes protagonistes. On va finir par croire qu’il y a des accointances entre Me Dati et M. Suaudeau. On s’amusait beaucoup à l’époque à imaginer les renseignements généraux tourner autour du Monico (notre KdB sur Aulnay).
 
Pour conclure, nous sommes en campagne électorale. Je préférerai avoir à me pencher sur l’insondable bilan du député sortant Gérard Gaudron. Le poisson d’avril au mois de janvier m’agace. Un candidat croit pourvoir trouver de l’écho en faisant le pitre sur le web. Il a gagné en visibilité mais comme membre du bébête show. Hervé, un peu de dignité ne nuira pas.

N’est-ce pas justement un  »site miroir » créé par @jeunespopkemon qui a été utilisé par Hervé Suaudeau pour créer le faux communiqué de presse de Rachida Dati? Alors, satire ou effraction?

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.